L’acupuncture pour préparer son accouchement

L’accouchement est l’aboutissement de la grossesse, et même si ce n’est pas le premier  la plupart des femmes y pense avec un mélange de peur face à l’inconnu et d’excitation.  Toutes les femmes souhaitent que ce moment se déroule en douceur et soit mémorable.  Plus les semaines avancent, plus elles souhaitent se préparer à ce grand moment.

L’acupuncture est de plus en plus reconnue pour soulager différents maux pendant la grossesse, mais elle peut aussi participer à la préparation en vue de l’accouchement, tant au niveau physique que mental.

Il est recommandé de débuter les traitements préparatoires à partir de la 37e semaine et de poursuivre jusqu’à l’accouchement.  À chaque séance, les points choisis sont adaptés  à l’état de la femme au moment où elle consulte.

Les effets de l’acupuncture au niveau physique :

  • Action sur le périnée : en permettant une détente du muscle pour ainsi éviter des déchirures
  • Action sur l’utérus : en permettant une circulation fluide de l’énergie dans la région, rendant les contractions plus efficaces,
  • Action sur le col de l’utérus : en favorisant la libre circulation de l’énergie, on s’assure d’une dilation plus harmonieuse et on prévient la stagnation en cours de travail.

Les effets de l’acupuncture sur l’état émotionnel :

  • Favoriser un état de calme et de relaxation
  • Calmer l’anxiété et le stress

En plus de préparer le corps en vue de l’accouchement, ces séances pourront soulager les maux de fin de grossesse comme l’insomnie, le manque d’énergie, les douleurs, l’enflure….

En général, l’acupuncture favorise un état d’équilibre énergétique, augmentant les chances d’avoir un accouchement qui se déroule naturellement, d’avoir des contractions efficaces, moins d’interventions médicales, moins de chance de dépasser le terme et de meilleures relevailles.

Si bébé se fait attendre, l’acupuncture peut aussi donner un coup de pouce pour stimuler les contractions utérines, tout en douceur.

 

La grossesse chinoisement parlant :

La grossesse est l’accumulation d’énergie Yin, l’accumulation de matière pendant 9 mois.  Au terme de la grossesse, l’énergie Yin doit céder sa place à l’énergie plus Yang afin que le muscle utérin se contracte et que le bébé soit expulsé.  Pour ce faire, il faut que l’énergie Yang soit disponible en quantité suffisante et que l’énergie Yin laisse sa place sans complètement disparaître car elle sera nécessaire pour que le périnée puisse s’étirer sans déchirer.

Pour que l’accouchement soit harmonieux, il doit y avoir un équilibre entre les 2 énergies.  Ce sera donc un des principaux objectifs des séances d’acupuncture en préparation de l’accouchement.

L’énergie YIN représente la nuit, le repos, le froid, l’eau.

L’énergie YANG représente la jour, l’activité, la chaleur, le feu.

Références :

 Debra Betts, 2006, The essential guide to Acupuncture in Pregnancy & Childbirth, The Journal of Chinese Medicine Ltd.
Giovanni Maciocia, Gynécologie et obstétrique en médecine chinoise, Édition SATAS Bruxelles, 1998

Ce contenu a été publié dans Acupuncture, Non classé, périnatalité, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.